Venez Nombreux à la Manifestation du 3 février 2020 – 13h00 – Place de la Bastille à PARIS

02862565-823B-498D-B4AF-D30ADEBB8422NOUS NE LÂCHERONS RIEN !

Mes Chers Confrères,

Depuis près de 4 semaines, les confrères des 164 barreaux de France sont mobilisés sans relâche, souvent au détriment de leurs cabinets, contre un projet de réforme des retraites qui s’annonce mortifère pour la profession. 

Il s’agit là de la plus longue période de grève que la profession ait connu. 

Malgré les diverses actions, tant locales que nationales, le Gouvernement refuse de nous entendre : maintenant sans sourciller, semaine après semaine, son projet de réforme des retraites, il démontre sa volonté d’intégrer les avocats au régime universel. 

Pourtant, cette réforme, menée au nom de la « solidarité » et de « l’universalité » n’aura rien d’égalitaire !!!

Bien au contraire, cette réforme est injuste et conduira à la réalité suivante : 

  • Doublement des cotisations pour les plus bas revenus entrainant la fermeture de 40% des cabinets qui ne survivront pas au poids de cette hausse significative (14 % à 28 % !) ;
  • Absence de garantie de la valeur du point ;
  • Pension de retraite réduite à 1.000 € au lieu de 1.400 € ;
  • Cotisations sans ouverture de droits pour les tranches les plus hautes …

La section sociale du Conseil d’Etat a d’ailleurs sur ce sujet donné une leçon au Gouvernement en considérant notamment que les projections financières qui lui ont été transmises étaient « lacunaires » et que « la volonté du Gouvernement de disposer de son avis dans un délai de trois semaines ne la pas mis à même de mener sa mission avec la sérénité́ et les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité́ juridique de l’examen auquel il a procédé́ ».

Nous continuerons à nous battre contre le projet du Gouvernement, lequel croit pouvoir faire passer au forceps, sans concertation, sans discussion, une réforme inique qui entraînera la mort de dizaine de milliers de cabinets et privera les citoyens d’un accès effectif à la Justice.

Dire NON à cette réforme c’est croire en la survie de notre profession, c’est s’opposer à la disparition d’une justice des plus démunis et se battre pour un système judiciaire pérenne et solidaire, garant d’un Etat de droit !

Il est donc indispensable de continuer le combat pour montrer au Gouvernement que nous refusons la fatalité et que nous ne lâcherons rien jusqu’au retrait pur et simple de ce projet. 

L’UJA de NANTERRE réaffirme donc son soutien à toutes les actions et mobilisations qui tendront à faire échec au projet du gouvernement et invite l’ensemble des avocats à se joindre à la mobilisation nationale du 3 février 2020.

Nous comptons sur vous, nous sommes tous(tes) concerné(es) et il nous faut rester unis face à cette menace !

Bien confraternellement,

L’UJA de NANTERRE

Fichiers liés